Éducation & Handicap : “La France est un pays où il ne fait pas bon être un enfant porteur de handicap.” par Sébastien Joachim pour F.H.I.

Apprendre lorsqu’on est handicapé(e), un droit fondamental respecté ? L’éducation est un droit essentiel et fondamental qui permet à chacun de recevoir une instruction et de s’épanouir dans sa vie sociale. C’est également un droit vital qui permet d’acquérir un bon emploi et d’améliorer la qualité de vie, de développer un socle de connaissances et de culture générale plus riche, d’éveiller et de déployer un esprit critique, d’analyse et de synthèse plus affutés.Apprendre est ce qui a permis à l’humanité en tant qu’espèce, puis à chaque individu de s’en sortir et de prospérer jusqu’à aujourd’hui. Cependant, lorsqu’on naît ou devient handicapé, a-t-on accès à tous ces trésors de façon absolue et égale quel que soit notre statut social ?

Des milliers d’enfants handicapés n’ont pas accès à une éducation convenable.

Nous pourrions commencer par répondre à cette question par une dénégation, si on s’appuie sur la réalité des faits. De nombreux enfants handicapés voués au milieu scolaire ordinaire n’ont pas accès à cette éducation ou bien de façon extrêmement détériorée. La mise en place fragile et précaire des Aides de Vie Scolaire n’est que la pointe de l’iceberg. Des AVS, il n’y en a pas pour tout le monde, le matériel à disposition pour permettre la transmission du savoir et l’apprentissage n’est pas suffisant et le corps enseignant est souvent livré à lui-même, sans préparation, ni culture personnelle préalable basée sur l’expérience du handicap. Ce qui génère parfois des réponses inadéquates, ainsi que des barrières entravant la transmission ET l’acquisition des connaissances. Mais peut-on réellement reprocher tout ceci aux maîtres d’école et aux professeurs ?

Samuel TOURNAN instituteur remplaçant : “Le mot qui me vient à l’esprit est “scandaleux”.

Alors qu’à la rentrée dernière, nos décideurs nous laissaient entendre que la quasi totalité de la problématique éducation-handicap était résolue grâce à l’augmentation du nombre des Aides de Vie Scolaire, voici aujourd’hui ce que nous dit Samuel, instituteur de 42 ans qui est confronté aux errances d’un système créant des situations complètement improbables…

Pour lire la suite de cet article, cliquez ICI.

Notre association, le SJKB, soutient les personnes handicapées visuelles et les différents acteurs du monde de la déficience visuelle, dans un esprit fédérateur.

Elle est aussi active dans le monde du handicap et collabore avec différents acteurs du domaine, comme le syndicat de presse France Handicap Info.

Elle collabore également avec Respect Zone dans sa lutte contre la  cyberviolence, en travaillant sous l´angle du handicap et de l´inclusion par le numérique : Respect Zone Handi.

Vidéo de la conférence du Président du SJKB (10 mai 2018) « Handicapé (…), mais Actif & Résilient »:


 

 

Regarder la vidéo de l’association SJKB :


#CDV #aveugle #nonvoyant #malvoyant #DV #DéficientVisuel #SJKB#SébastienJoachimKickBlindness #AssoSJKB #HandicapVisuel #sport
#SébastienJoachim

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s