Déficients visuels… Et alors ? Nous aussi on peut y arriver !

J´ai choisi de m´arrêter de nouveau sur Mason Ewing, dont l´accomplissement ne peut que nous inspirer.

Il y a des personnes qui, par leur volonté, sont capables de renverser des montagnes. Elles réussissent alors même que le destin semblait leur prédire le plus sombre des avenirs.

Nous le savons par expérience, les déficients visuels ont beaucoup de mal à trouver un travail digne de ce nom. Quasiment tous ceux avec lesquels je discute, tentent d´en acquérir un. Ils suivent les chemins formels et les cases dessinés par et pour des individus valides.

Mais ces tentatives se soldent bien trop souvent par des échecs.  Car les portes des entreprises se ferment bien trop vite devant notre nez. Et pas besoin d´expliquer la discrimination que nous subissons, elle est évidente. Nous sommes mis de côté consciemment ou par défaut. Et à force d´essayer de s´intégrer professionnellement et de se heurter aux limites de notre société, on finit par se dire que ce monde n´est pas fait pour nous.

Certains d´entre nous trouvent « une profession ». Oui, mais peut-on vraiment appeler cela un travail ? On peut le qualifier de job, à la rigueur. Mais le temps qu´on y passe tous les jours est si partiel, qu´on devrait plutôt appeler ça un « passe-temps ». D´autant plus qu´il est faiblement rémunéré. Pourtant nous sommes capables de faire tellement plus et mieux !

J´ai pris l´habitude de dire, que «  Si les portes se ferment, il faut passer par les fenêtres. » Il y en a qui y arrivent et même extrêmement bien, alors c´est possible ! Ils font de leur faiblesse une force et nous montrent la voie à suivre. Pour vous affirmer cela je tiens à vous citer le nom de trois personnes que je connais, ou pour le moins, avec qui j´ai déjà conversé et/ ou que j´ai rencontré.

Didier Roche tout d´abord, créateur des restaurants et des spa « Dans le Noir ? ». Si vous voulez en savoir plus sur sa réussite, je vous joins un article sur l´homme-entrepreneur.

Il y a aussi notre ami Philippe Chautard, que nous présentons dans notre exposition audio-photos « De l´Ombre à la Lumière ». Il est un très bon exemple de détermination et de succès. Et il nous fait rêver et voyager, sans cesse en transit entre un pays ou un autre…

Philippe
Photographe : Robin Thurel

Et enfin, il me faut – pour compléter l´introduction de ce poste – vous citer le nom d´une autre personne, dont la ténacité et la réussite forcent le respect et l´admiration. Il y a deux semaines, j´ai fait connaissance avec Mason Ewing. Je vous l´ai ensuite présenté grâce à deux petits articles.

 

Mais je voulais vous en dire un peu plus et tenter de vous convaincre, si ce n´est pas déjà fait : nous sommes bien plus capables, que ce que la société nous laisse croire. Faisons en sorte que notre particularité nous rende « exceptionnels » !

Cela fait plus de  dix ans maintenant qu´il fait couler l´encre. On le retrouve un peu partout dans les médias et dans de très nombreuses interviews. Les journalistes ont commencé par nous le présenter comme le « styliste aveugle ». Effectivement, il semble tout à fait étrange d´apposer ces deux mots l´un à côté de l´autre. Et pourtant, Mason, son personnage et ses accomplissements, défient toutes les probabilités.

Au premier abord, lorsqu´il s´est attaqué à l´audio-visuel et à la mode, on lui a clairement fait comprendre que ces deux secteurs n´étaient pas pour lui. Qu´à cela ne tienne. Il n´a pas écouté et à foncé. Il a su s´entourer d´une équipe fidèle et compétente, a travaillé son image. Et soutenu par de grands noms, il est parti à la conquête de tout ce qui l´intéressait en prouvant qu´au-delà de l´ambition, il avait des talents à exploiter. Tout ce qu´il demandait en réalité, c´était qu´on le laisse entreprendre, sans le freiner par une quelconque discrimination.

Et le moins qu´on puisse dire aujourd´hui, en jetant un œil, mais le bon, sur son parcours, c´est qu´il avance, et vite ! Il s´est même investi dans de nombreux autres domaines, sans se limiter.

Il est intéressant et motivant pour nous, de nous dire ceci : « Même si ce monde ne semble pas fait pour nous et que certains nous pensent incapables d´y parvenir, il ne tient qu´à nous d´essayer, d´y mettre toutes nos forces, et de prouver le contraire. »

Et si par malheur la réussite n´était pas au bout, le bonheur lui, y serait certainement. Quoi de mieux que de créer des projets, les voir naître, puis grandir personnellement et  s´enrichir à travers eux ?

En cela, Mason Ewing est un modèle à suivre. Ses créations sont extrêmement abondantes, à l´image de son association : SOS Madison International , venant en aide à  l´enfance maltraitée, de Les Entreprises Ewing (France),  de Mason Ewing Corp. (Canada et Chine) et EWINGWOOD (Cameroun).

Doté d´un cerveau en ébullition, il ne cesse de réaliser des projets. Il crée une marque de vêtement avec des motifs en braille, permettant aux personnes atteintes de cécité d´identifier les couleurs, mais également une ligne de haute-couture. Il monte et organise ensuite  des défilés de mode en différents lieux de la planète.  Il ne s´est bien sûr pas arrêté en si bon chemin et a lancé une école de modeling, en donnant une chance aux mannequins déficients visuels et/ou auditifs.

Niveau médiatique, sa compagnie s´est spécialisée dans la relation avec la presse. Et on peut dire que cela fonctionne extrêmement bien, étant donné les innombrables reportages et interventions TV, radio, ainsi que les articles de presse dont il fait l´objet.

Parmis ses créations, vous pouvez compter également la BD Madison, les magazines Kimy Gloss, Ewing Directive.

Mais après la mode, son domaine de prédilection, c´est l´audio-visuel avec Les Entreprises Ewing. Il devient producteur de films d´animation, de courts et de long-métrages, de série TV. Il compte aller plus loin en créant une chaîne de télévision : M First TV!

Mason Ewing est un être prolifique. Mais s´il est capable de se distinguer dans de maintes disciplines, peut-être pouvons-nous miser à notre tour sur un domaine qui nous est cher et nous livrer avec passion dans une rálisation ? Et même-si nous ne brillons pas, eh bien ce que nous aurons construit sera spécial ! Parce que nous sommes différents et que le regard que nous portons sur ce monde est singulier!

Qu´attendons-nous pour nous lancer ? Il suffit de le décider ! Personnellement, j´ai sauté le pas…

 

Notre association, le SJKB, soutient les personnes handicapées visuelles. Elle crée des événements pour trouver des fonds pour la recherche. Et notre équipe inclut des personnes DV dans ses projets,  tout en communiquant pour mettre la lumière sur cette population. Nous partageons au mieux les informations qui nous parviennent, tout en fédérant les bonnes volontés.

 

Cliquez ici pour voir notre vidéo réalisée par Mohamed Temmar. Bientôt 1 demi million de visualisations en 4 mois ! Une vidéo coup de poing, qui  met les préjugés KO!

Mason

#aveugle #nonvoyant #malvoyant #DV #DéficientVisuel #SJKB #SébastienJoachimKickBlindness #AssoSJKB #HandicapVisuel

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s